Les flux de nutriments en baie

Comment se produit le transfert des nutriments ?

Les nutriments sont issus des terres agricoles, des collectivités et des industries présentes sur le bassin versant. Ils transitent dans les cours d’eau principalement à l’occasion d’épisodes pluvieux.

Mme Catherine Grimaldi, professeur à l’INRA de Rennes, membre du Conseil Scientifique, nous explique les transferts entre les terres agricoles et les cours d’eau.

PDF

Quels flux arrivent en baie ?

M. Pierre Aurousseau avec son équipe d’Agrocampus Ouest à Rennes a développé le logiciel macroflux qui permet de reconstituer, à partir des données disponibles sur les différentes stations de mesure, les flux d’azote et de phosphore à l’exutoire des cours d’eau.

PDF

La présentation de M. Aurousseau au Conseil Scientifique précise les flux pour les bassins versants bretons arrivant en baie.

M. Aurousseau propose de réaliser le même exercice de modélisation pour les bassins versants normands (en ligne prochainement).

Vous pouvez également visualiser la conférence donnée par M. Aurousseau à l’occasion du carrefour de l’eau 2010 : http://www.cseb-bretagne.fr/index.php/Eau-du-bassin-versant-au-littoral/3.1-Les-flux-d-azote-et-de-phosphore-en-Bretagne-P.-AUROUSSEAU.html

Des études permettent de comprendre les mécanismes qui régissent les flux de nutriments qui arrivent en baie. Les quatre publications ci dessous relatent des études spécifiques aux nutriments :

Quel suivi faut-il mettre en place pour connaître la qualité de l’eau à l’échelle de la Baie ?

014SCIENTIFIQUES

mise en place de préleveurs automatiques – photo SM Bassin de la Sélune

Un étude réalisée en 1998 par le bureau d’étude Sogetti avait défini les différents équipements à installer in-situ, les mesures complémentaires et les analyses à prévoir pour avoir une connaissance suffisante des flux arrivant en Baie.
(Etude Sogetti 1, Etude Sogetti 2)

Les différents suivis mis en place depuis, à l’occasion des grands chantiers (Mont-Saint-Michel, Sélune,…) ou des études menées sur certains secteurs (Mareclean,…), nécessitent d’actualiser cette étude. L’Intersage prépare un nouveau cahier des charges pour permettre la mise en place de ces suivis en 2014.

Groupe de travail « Mesure des flux »

Alain CRAVE a fait une présentation sur la « Mesure des concentrations MES et incertitudes« . Pour voir les commentaires des diapositives, enregistrez le documents sur votre ordinateur.

MES

Compte-rendu

Compte-rendu de la réunion du 9 janvier 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *