Mesure des flux

09/07/2013

L’amélioration de la qualité de l’eau dans la baie passe par une bonne connaissance des flux qui transitent à chaque exutoire.
Une étude réalisée en 1998 par le cabinet Sogetti (Phase 1) (Phase 2) définissait les équipements et protocoles à mettre en place pour une bonne connaissance des rejets. Cette étude est restée sans suite.
Depuis, d’autres études ont été menées telles que le projet MARECLEAN sur les Côtiers Granvillais ou les suivis de qualité d’eau consécutifs aux grands projets (Rétablissement du Caractère Maritime du Mont-Saint-Michel ou effacement des barrages de la Sélune).
L’Inter-SAGE réalisera une analyse croisée de tous ces élément pour lancer début 2014 une campagne d’amélioration de la connaissance des flux arrivant en baie. Cette étude permettra de connaître les efforts relatifs à produire sur chaque bassin versant pour atteindre le bon état des eaux et respecter ainsi les engagements français vis à vis de l’Europe.